Prochaines chroniques :



01/05/2013

[Chronique] Silence de Becca Fitzpatrick


Quand elle se réveille dans le cimetière où repose son père depuis des années, Nora est perdue. Que fait-elle ici en pleine nuit ? Et qui est cet étrange personnage vêtu de noir dont l’image la poursuit ? Sous le choc, la jeune fille va comprendre qu’elle a disparu depuis plusieurs mois et qu’elle ne garde aucun souvenir de cette période. Alors qu’elle tente de reprendre une vie normale, Nora est hantée par des visions surréalistes des habitants de son passé dont elle avait oublié l’existence. Parmi eux, l’énigmatique Jev, qui semble en savoir beaucoup plus sur son compte qu’il ne veut bien l’admettre. En allant à la recherche de son histoire, Nora ignore qu’elle s’engage dans un conflit séculaire dont il lui sera difficile de sortir indemne.


Attention, spoiler du tome 2  !





 A la fin du tome 2 il était évident pour moi que je continuerais avec la suite. Cette fin était si prenante que s'arrêter à l'enlèvement de Nora était cruel de la part de l'auteure.


À la lecture du tome 3, j'avais oublié à quel point ce tome-ci était haletant et bien plus intéressant que les deux autres opus. Nora a été retrouvée après trois mois d'enlèvement mais a perdu la mémoire. Elle ne sait pas que c'est Hank Millar, son vrai père, qui est derrière tout ça.
Elle se retrouve dans un cimetière, perdue, ne sachant pas quel jour il est. Elle rentre chez elle désœuvrée et trouve sa famille changée. Hank s'incruste de plus en plus dans sa vie, elle rêve d'un jeune homme ténébreux qu'elle ne reconnaît pas, bien qu'au fond d'elle il lui dise vaguement quelque chose.
Elle tentera d'en savoir plus auprès de sa mère, qui a quelque peu le cerveau retourné (non, je n'en dirais pas plus) et de Vee, sa meilleure amie, qui lui cachera certaines choses, dont la vérité sur Patch.
Rixon repartit en enfer après sa tentative de meurtre contre Nora, Vee se méfie de tous les hommes, quels qu'ils soient.

Un point très positif de ce roman : l'auteure prend énormément de temps pour que Nora retrouve la mémoire. Plus de 200 pages pour info. J'ai vraiment aimé qu'elle ne précipite pas les choses, que Nora mène son enquête mais que les indices éparpillés la perdent encore plus. Elle rencontrera et retrouvera des gens importants dans l'histoire comme Patch le déchu, Scott le néphil et Hank le grand méchant.

Peu à peu ses souvenirs reviennent et le compte à rebours à commencer. Bien que j'aie mis du temps à le lire (manque de temps ou grande fatigue du week-end) j'ai vraiment adoré ce troisième tome et j'ai hâte de lire et de terminer enfin cette saga ! J'ai vu que certains avaient été déçus du tome 4 mais je préfère me faire mon propre avis sur la question !

Un point faible (assez grave pour moi d'ailleurs) : les fautes d'orthographe. On critique souvent les petites maisons d'édition avec les fautes mais il ne faut pas oublier qu'elles n'ont pas les mêmes moyens que les grandes qui elles aussi laissent des fautes passer. 

J'en ai malheureusement croisé le long de ma lecture mais je crois que la pire et celle qui m'a le plus fait tiquer est celle-ci :
« […]Patch avait prédit que cette guère s'achèverait[...] ». Honnêtement, une faute comme ça, moi je ne pardonne pas.
C'est peut-être une réaction assez « violente » de ma part mais je trouve qu'il y a des limites quand même...

En résumé, un très bon troisième tome où l'action, le suspense, le secret, la guerre sont toujours aussi présents. Les personnages sont plus cassés qu'ils ne le disent, mais grandissent aussi de plus en plus. Hâte de voir ce que donne le dernier tome de la saga !

Écrit par Justine
 

1 commentaire: